Eau potable : Alerte renforcée

06/10/2022 au 14/10/2022
Eau potable : Alerte renforcée

USAGE DE L'EAU POTABLE /

LA   CREUSE   RESTE EN SITUATION D'ALERTE ...

Dans ce cadre, Madame Virginie DARPHEUILLE, Préfète de la Creuse, a décidé, après avis et échanges, dans un communiqué en  date du 10 novembre de maintenir le niveau d’alerte jusqu’au 30 novembre prochain sur tout le Département, au titre de la sécheresse, après quasiment 3 mois passés en "alerte renforcée", cette crise témoignant d’une sécheresse significative et constituant une véritable anomalie à l’échelle de la globalité du territoire métropolitain.. 

De la même façon, l’humidité des sols qui avait amorcé une légère remontée en septembre est repartie à la baisse,  à la faveur des températures exceptionnellement douces en octobre.

Les pluies tombées n’ont pas encore produit la hausse escomptée sur les niveaux des eaux souterraines, il convient que chacun reste vigilant et maintienne ses habitudes estivales d’économies et de sobriété en matière de consommation en eau potable.

Notamment, vigilance maintenue en ce qui concerne :

  • l’irrigation ou l’arrosage des jardins potagers, des cultures, pépinières et vergers, des terrains de sport et des golfs,
  • l’irrigation ou l’arrosage des espaces verts, des pelouses, massifs fleuris, bandes fleuries, jardins d’agrément, balconnières, jardinières de fleurs
  • l’alimentation des fontaines en circuit ouvert,
  • le lavage ou nettoyage à l’eau des voiries, terrasses, façades, balcons, hors impératif sanitaire, sécuritaire ou travaux en cours
  • le remplissage des plans d’eau,
  • le lavage des véhicules hors stations de lavage spécialisées équipées d’un système de recyclage ou de matériel haute pression et sauf nécessité sanitaire ou de sécurité.
  • autres piscines privées : Remplissage interdit, sauf chantier de construction en cours. Dans ce cas et si l’eau utilisée pour remplir la piscine est issue du réseau d’alimentation en eau potable, l’accord du gestionnaire du service est obligatoire. Ce dernier pourra mettre en place des conditions spécifiques de prélèvement notamment de débit, de volume et de période. 

En résumé : La situation hydrologique reste donc sous étroite surveillance en raison de la fragilité de l'amélioration de l'hydrologie du département.

Madame la Préfète réitère ses recommandations afin que chacun fasse preuve de conscience citoyenne concernant la sobriété des usagers, afin de préserver la ressource en eau et maintenir la globalité des usages.

Facebook préfète