Histoire et Patrimoine

En région Nouvelle Aquitaine, Châtelus-Malvaleix, situé dans le nord de la Creuse à une altitude comprise entre 417m et 452m, compte aujourd'hui environ 600 habitants, qui sont des Castelluciens et des Castelluciennes.

Dès le Moyen Âge, le bourg s’est développé au pied d’un petit château fortifié "castellucium" en latin. C’était l’un des fiefs de la famille de Malval, d’où le nom de Châtelus-Malvaleix.

Le  premier seigneur connu est N. de Malval, fondateur de l’abbaye de Prébenoit en 1140, érigée dans une commune voisine (Bétête).

Le blason de la commune rassemble les armes de trois familles qui en ont été les seigneurs avant la Révolution : les Malesset, les Escoubleau et les La Roche-Aymon.

Jadis, le château était un bâtiment imposant avec ses tours et son donjon, celui-ci était devancé par une cour triangulaire autour de laquelle s’organisaient les dépendances: écuries, four banal, chapelle Saint-Michel…

L'église Saint-Pierre-ès-Liens date du XIIIème siècle. Fortifié, cet édifice servait de défense au château, d’où sa position excentrée par rapport au bourg.Illuminée par ses vitraux restaurés, l’église conserve aujourd'hui un magnifique retable d’albâtre polychrome relatant les épisodes de la Passion du Christ (XV e siècle), une maison de Lorette et une statue de Saint Michel, provenant de l’ancienne chapelle du château. 

De cette période restent les anciennes douves, qu'on connait maintenant sous le nom d'Etang du Château, ainsi que certaines  dénominations rappelant qu'un château, autrefois, se dressait ici : Place du Château, Rue du Château, Place des Barrières (voir la vieille carte postale sur le bandeau ci-dessus), barrières d'ailleurs, qui contrôlaient l'accès au château ... d'où le nom .

Ce château qui a été vendu par lots comme bien d’émigré à la Révolution, puis détruit, est aujourd’hui remplacé par des maisons d’habitation. Sur la  Place du Château est exposé un fragment de claveau, vestige provenant de son ancienne chapelle.

De sa prospérité passée, acquise au cours des siècles, Châtelus a conservé un riche patrimoine bâti avec ses maisons remarquables, ses fontaines et ses lavoirs

Notons au passage l'importance de l'étang de La Prugne dans l'inventaire du patrimoine castellucien, c'était à la fois une précieuse réserve d'eau, un abreuvoir commode pour les fermiers des alentours et un lavoir très utile pour les castelluciennes qui venaient y faire "la bugeade" ! 

   

                                                                                                                                                                                                                                                    

La Gorge de Coudanne abritait jusqu’en 1609 le moulin banal du seigneur. Lui a succédé un moulin à deux roues : moulin farinier et moulin foulon destiné à assouplir la toile de chanvre. Sur le plateau de la Gardette qui domine la Gorge, un moulin à vent a même été en activité. Avec la fin de l’activité de meunerie, le village de Coudanne a peu à peu été abandonné par ses habitants. Aujourd’hui, on peut encore en voir des ruines…

Le Bourg a été pendant longtemps un important centre de foires : La place Saint Pierre est un ancien marché aux porcs. La place pavée du "champ de foire aux Boeufs "était également un marché aux boeufs, d'où son nom.

Quant à l’hôtel de ville de Châtelus-Malvaleix situé au centre du bourg c'est une ancienne halle à arcades. Cette halle a été édifiée en 1818. En 1841, elle a été surmontée d’un beffroi avec dôme, supportant une horloge à quatre cadrans, très originale, horloge qui a vu son beffroi et sa toiture entièrement restaurés en 2014 !